Un de Sceaux ramène l'élevage français sur le devant de la scène à Cheltenham

16 mars 2017

Photo Laurence Salphati/AQPS

Né dans le Maine-et-Loire, Un de Sceaux, devenu un des meilleurs sauteurs de Grande-Bretagne et d'Irlande, a mené le retour de la délégation "FR" en vedette au 3ème jour du Festival de l'obstacle à Cheltenham.

Jeudi 16 mars 2017, Prestbury Park (Cheltenham, GB). - Les sauteurs venus de France ont renoué avec le succès jeudi, troisième et avant-dernier jour de courses du Festival de Cheltenham. L’AQPS de 9 ans Un de Sceaux (Denham Red) s’est imposé à l’issue d’une course en tête dont il a l’habitude sur les 4 150 mètres du Festival Trophy (Gr1). Cet élève du Haras de la Rousselière (Pierre et Nelly de la Guilllonnière) et de Monique Choveau s’imposait pour la 19ème fois de sa carrière, et la deuxième fois au top niveau du Festival de Cheltenham. Il approche désormais les 900 000 £ de gains pour Edward O’Connell, qui l’a confié au maître entraîneur irlandais Willie Mullins. Cependant, Un de Sceaux est né dans le Maine-et-Loire et il a débuté sa carrière chez Fabrice Foucher. C’est également une Française, Virginie Bascop (en photo ci-dessus à la tête du champion), vétérinaire et cavalière, qui s’en occupe au quotidien depuis quatre ans et a su, à force d'exercice et de proximité, dompter ce cheval fougueux.

Le troisième de la course, l'AQPS Aso (Goldneyev), est également un AQPS importé de France, où il a été élevé par la famille Pacault.

Trois sauteurs venus de France ont pris les 2e, 3e et 4e places du Golden Miller Novices’ Chase (Gr1) en début de réunion, derrière le favori gagnant Yorkhill (Presenting). Il s’agit de Top Notch (Poliglote), élevé par le Haras des Sablonnets et Benoît Gabeur, de Disko (Martaline), élevé par le Haras du Luy, et de Politologue (Poliglote), un élève de Mme Henri Devin.

Élevé dans la Nièvre par Yves d’Armaillé, l’AQPS Baron Alco (Dom Alco) a terminé deuxième d’un handicap-Gr3 sur le steeple devant son compatriote Bouvreuil (Saddler Maker) mais Let’s Dance (Poliglote), une fille de la bonne Baraka du Berlais élevée en France par Joseph Hayoz, s’est imposée au finish dans le Dawn Run Mares Novices’ Hurdle (Gr2), pour l’entraînement de Willie Mullins et sous la selle de Ruby Walsh, tous deux gagnants de quatre courses jeudi. Deuxième de Let's Dance, l'AQPS Barra (Vendangeur) a complété un jumelé tricolore à l'arrivée de ce Groupe 2.

Dernier rendez-vous du festival vendredi avec en tête d’affiche la Gold Cup, l’équivalent anglais du Grand Steeple-Chase français. Comme les réunions précédentes, toutes les courses du festival sont retransmises en direct sur Equidia Life.